L'édito de Jean-François Harel

Notre ambition est de mobiliser toutes les énergies, les intelligences et les volontés qui sommeillent dans notre pays, au-delà de tous les clivages immédiats, pour restaurer la dynamique créatrice de notre pays et redonner le goût de l’effort qui est une source inépuisable d’épanouissement.

  • Pour répondre aux attentes des Français, dont 69% n’ont confiance ni dans la droite ni dans la gauche actuelles pour gérer le pays,
  • pour satisfaire le besoin évident de renouveau dans l’action politique,
  • pour réduire l’écart qui sépare chaque jour davantage le peuple français de ses dirigeants,
  • pour remplir le vide moral qui engendre la peur chez beaucoup de nos compatriotes,
  • pour libérer le potentiel qui habite la majorité de nos concitoyens,

une Force d’Union et d’Espoir pour une France Unie dans une Europe Fraternelle, Universelle, Tolérante, Éduquée ! 


Oui, le courage est la principale vertu politique fondamentale capable de rendre sa fierté à la France. Il convient aujourd’hui d’ouvrir les yeux vers l’avenir au lieu de nous cacher nos errements présents.

 

Dans le monde qui se profile, il faut que l’Europe soit forte et puissante. Seule une France forte doit s’y associer et contribuer ainsi à sa réussite.

 

C’est par notre site Internet www.efute.org que chacun trouve en ligne les aspects de notre orientation politique que nous avons la ferme intention de soumettre au suffrage universel de la France. C’est également par ce site que chacun pourra y participer.

 

La prochaine campagne présidentielle ne pourra pas, comme par le passé, être bâclée en quelques mois pour se réduire à un pugilat cacophonique de promesses racoleuses, ligotées par les sondages sur fond de comédie médiatisée. La situation et les enjeux qui nous font face ne nous le permettent plus. La démocratie comme le peuple réclament un véritable engagement politique à la hauteur de la responsabilité du pouvoir confié.

 

Ainsi, avec cette nouvelle Force d’Union et d’Espoir pour une France Unie dans l’Europe, nous voulons nous assurer que les sujets fondamentaux soient abordés et débattus.

 

Dans le respect de nos Institutions, nous souhaitons par le suffrage universel rendre sa respectabilité, sa dignité, sa légitimité et son autorité, à la fonction et la suprématie du politique dans la conduite des peuples. Avec de l’audace, de la détermination et une volonté inébranlable, nous allons vous révéler une France que vous n’imaginiez plus ; une France afutée !

 

Notre mouvement s’adresse aux acteurs du secteur privé dont nous vous rappelons que seulement 8% se sont portés candidats lors des dernières élections législatives de 2002, aux salariés syndiqués ou non, aux fonctionnaires motivés, aux diplômés, et à ceux qui génèrent aujourd’hui 54% des emplois en France et plus de 60% du PIB : les autodidactes.

Notre électorat est majoritaire !

 

Nous sommes persuadés que notre nouvelle approche politique et nos propositions répondent directement aux attentes de la majorité de nos compatriotes. Les gouvernements doivent mesurer qu’ils ne gouvernent plus des moutons, mais des êtres humains chaque jour plus informés, plus instruits, plus conscients, ayant une sensibilité et une compréhension des enjeux qui vont bien au-delà des considérations économiques, sociales ou idéologiques. Le mépris des classes inférieures ne donne pas droit de les abandonner après les avoir dévalisées, et le souci du bien-être de tous, objectivement évalué, n’impose pas l’ascétisme des ambitieux mieux doués et mieux favorisés.

 

Le programme que nous développons repose sur trois axes fondamentaux que sont l’Education, l’Emploi et l’Environnement. Par ailleurs, 212 ans après la Convention, présidée par Boissy d’Anglas qui avait voté la « Déclaration des principes essentiels de l’ordre social et de la République » le 23 Germinal an III, nous déclarons ouverte la rédaction de la nouvelle Déclaration des Devoirs de l’Homme et du Citoyen, afin que la Déclaration des Droits prenne enfin toute sa mesure.

 

Il nous faut réveiller la France. A partir de la mise en mouvement du peuple français, il faut sensibiliser puis rassembler les bientôt 500 millions d’Européens sur un projet de civilisation d’avenir en faisant appel à notre intelligence, individuelle et collective, notre lucidité, notre créativité, notre choix pour la paix et notre amour pour cette Terre qui nous a été confiée provisoirement. Surtout pour ce pays magnifique, la France, ce 1% de la population mondiale, que nous aimons profondément et dont nous avons collectivement la charge.

 

"Dans la tourmente, faites confiance au peuple !Phrase attribuée à Charles de Gaulle ?

 

Dans notre société où le comportement a remplacé l’action, l’opinion la pensée, le conformisme le risque et la soumission la décision, le courage est bien l’urgence pour opérer une véritable mutation politique autant que sociale indispensable.


Jean-François Harel